Blogging

J’ai quelque chose à te dire

5 octobre 2016
blogueuse

Tu n’imagines pas depuis combien de temps je rêve de t’écrire cet article. En fait, ça fait tellement longtemps que j’y pensais que je n’ai jamais osé imaginer ce qu’il allait sortir de mon clavier. Je me suis dit « Ca viendra quand ça arrivera »… « Tu trouveras les mots »… Et au final j’ai l’estomac serré et les doigts paralysés.

Je me mets donc en ambiance. J’ai attendu d’être le soir, je suis seule à la maison dans ma chambre. Je me suis créée un éclairage pour m’inspirer en allumant ma guirlande lumineuse et une petite bougie.

De toute façon tu as bien vu que ces derniers temps je n’étais pas très présente. Je suis sûre que tu as senti que j’étais à moitié là. Je commentais moins, mes articles étaient plus rares et je n’osais plus du tout parler de ce qui se passait dans ma vie. Je m’étais volontairement mise en pause.

Fin août j’ai sauté le pas. Je pense que j’ai fait l’un des actes les plus courageux de ma vie : j’ai demandé une rupture conventionnelle de CDI à mon entreprise.

C’était tellement dur, tu n’imagines pas ! J’avais déjà lu des articles de personnes qui ont fait la même chose, j’ai écouté des podcasts, des interviews, j’ai demandé à mon entourage s’ils connaissaient des gens qui ont fait ça. Et quand j’imaginais tout ça, je ne voyais pas le « pendant », l’entretien où tu prends le risque qu’on te demande de démissionner (en démissionnant on ne touche aucune allocation chômage contrairement à la rupture conventionnelle mais qui n’est pas toujours acceptée par l’entreprise). Où tu prends le risque qu’on te le refuse et la peur de la suite, que ça ne soit pas bien pris, qu’on se moque de toi.

Quand j’imaginais ces personnes quittant leur CDI, j’imaginais quelqu’un qui claque tout, comme dans la pub du loto en canard ou dans les séries américaines où ils sortent du bureau avec un carton et s’en vont aussitôt.

Tu imagines bien que c’est pas comme ça que ça s’est passé… Mais je l’ai eu ma rupture !

Comme tu le sais, j’étais en poste depuis novembre dernier. J’étais community manager chez l’annonceur. C’était une petite entreprise qui m’a permis de toucher à beaucoup de choses et où j’ai pu tester énormément de choses sur les réseaux sociaux.

Mais à côté de ça je gère un site qui s’appelle « Jeunes à l’étranger » depuis tout juste 3 ans. Ce site grandit beaucoup et depuis début 2016 de nombreuses opportunités se sont présentées à moi. Des partenariats, des rencontres, de nouvelles envies… Ce site + ce blog perso ont occupé mes soirées et mes week-end.

Le soir en rentrant chez moi je racontais toutes mes idées à mon chéri. Quand je ne tapais pas sur le clavier pour rédiger un article, c’est ma langue qui ne pouvait s’arrêter et mon cerveaux qui cogitait.

Les études, les voyages, les échanges universitaires… Cette période de ma vie m’a profondément marquée et je sens ma vue qui se brouille rien qu’à te l’écrire ici.

partir etranger

Je passais vraiment toutes mes soirées derrière cet écran d’ordinateur, à lire, commenter, écrire, m’informer… Mon chéri commençait à me le reprocher et moi j’étais frustrée de ne pas avancer comme je le voulais.

Quand je raconte ça à mon entourage j’aime bien dire que j’avais l’impression d’avoir l’ambition d’ériger une montage. Et là, chaque soir, c’était un cailloux que je déposais… Plutôt décourageant n’est-ce pas ! Il a donc fallut faire un choix… Et je l’ai fait.

Ce choix n’était pas facile car j’ai déjà connu les « joies » de l’entrepreneuriat quand je terminais mes études. Les frais de santé presque non-remboursées, les nouvelles taxes qui apparaissent (Bonjour la cotisation foncière des entreprises !), la solitude… Et je sais que le chemin ne sera pas facile ! Adieu les congés payés, adieu le congé maternité, le chômage, la retraite ! Et si ça marche pas ça sera la honte ah oui, ça sera de l’argent jeté par les fenêtres et j’aurai déçu ceux qui croient en moi.

Mais tu vois j’aime bien penser qu’il faut tout essayer dans la vie, qu’il faut vivre ses envies tant il est encore temps.

citation voyage

J’ai déjà fait des erreurs, on en a déjà traversé des galères avec mon copain et on est toujours retombé sur nos pattes et encore amoureux.

D’ailleurs, il n’y a pas longtemps, une agence m’a contacté pour me proposer un nouveau poste. et pour la première fois j’ai refusé pour me lancer à mon compte. J’avais envie de lui dire que mon profil était tellement intéressant que je préférais m’embaucher moi-même haha. D’ailleurs Anissa a écrit un article avant hier « ON N’A QU’UNE SEULE VIE : J’AI REFUSÉ UN CDI« . Elle m’inspire tellement cette fille !

Puis tu sais cet été il y en a eu des articles de blogueuses qui se lancent à temps plein. Elodie, Julie, Kinoko… Elles ont toutes passé le cap ! Je m’en veux beaucoup mais en lisant ces articles, j’avais envie de penser que ça ne marcherait pas pour elles. C’est méchant n’est-ce pas ? Mais c’est purement pour me prouver qu’il vaut mieux rester salarié et qu’on a pas le choix. Ca montre bien que la méchanceté prend naissance dans la tristesse.

Et mon projet dans tout ça ?

Aujourd’hui je pose le reste de mes congés payés et je travaille sur mon entreprise pendant ce temps. Il faut savoir que la rupture conventionnelle prend un peu de temps. Il faut d’abord remplir un dossier en ligne avec l’entreprise. Puis il faut attendre 15 jours au cas où je souhaiterais changer d’avis. Après ces 15 jours, nous avons envoyé lundi la rupture signée par courrier à la direccte. La direccte nous enverra un récépissé prochainement avec la date à laquelle je quitterai mon entreprise si la rupture est acceptée. Je me suis renseignée auprès d’eux et à partir du moment où les conditions sont remplies (indemnisation légale et dates respectées), ça sera validé.

Je ne suis donc pas à mon compte officiellement car je vais retrouver mon poste quelques temps à la fin du mois avant que le contrat ne soit réellement conclus.

Ensuite, direction Pôle Emploi où je pourrai toucher le chômage pendant la même durée que ma période de travail c’est-à-dire 11 mois.

Je me donne donc 11 mois pour dégager un smic net avec mon travail.

berenice mayoti

Alors comment est-ce que je vais gagner ma vie ?

Je ne compte pas monétiser ce blog. C’est, comme tu l’as compris, mon site « Jeunes à l’étranger » que je compte monétiser. A côté, j’ai des partenariats en cours pour des prestations de SEO, de community management, de rédaction web et de création de blogs. Je me lance donc officiellement comme community manager freelance, avec la monétisation de mon site en parallèle.

Et Berenicemayoti.fr dans tout ça ?

Ce blog est mon espace personnel. C’est ici que j’aime partager mes découvertes, ce que j’aime et en bonus vous donner des astuces blogging.

Je compte également t’emmener dans mon aventure de freelance. J’ai envie de te partager mes doutes, mes conquêtes, l’évolution de mon petit business, les rencontres et les voyages que je ferai !

Ce samedi je serai déjà à Paris. J’interviendrai à la conférence « Etudes à l’étranger : pour qui, pourquoi, quand et comment ? » à 10h30 au salon de l’Etudiant.fr / Je dis ça au passage si ça t’intéresse !

Berenicemayoti.fr restera comme il est. Un blog lifestyle qui parle de tout et de rien. Une belle salade avec des morceaux de pleins de choses dedans. Mais il prendra (à ton plus grand bonheur je pense) une orientation un peu plus personnelle.

Désoée pour cet article décousu, j’espère que tu vas apprécier la suite… Si tu veux lire la suite, n’oublies pas que j’ai une liste emailing, un compte Facebook et un compte Hellocoton. Pour des nouvelles plus perso je suis toujours sur Instagram sous le nom de @berenice.mayoti

A très vite…

Vous pourriez aussi aimer...

30 commentaires

  • Reply Blog du Dimanche 6 octobre 2016 at 5 h 38 min

    Youhouuuuuu !!! Félicitations !!! Je suis vraiment ravie que tu te sois lancée ! Que d’aventures qui commencent !
    Je te rassure, il y a quand même des congés maternité quand on est à son compte, j’en ai bénéficié :-)
    En tout cas oui, c’est un sacré cap de renoncer au confort pour réaliser ses rêves !
    Je te souhaite une belle réussite !

    • Bérénice
      Reply Bérénice 10 octobre 2016 at 9 h 19 min

      Merci pour ton petit mot Elodie ! J’avais lu que les congés maternité existaient mais qu’ils n’était pas du tout intéressant… Enfin, je verrai ça quand j’y penserai ^^’ Eh oui, un cap de passé… Et prête pour les prochains !! Héhé ! A très bientôt !

  • Reply Margaux Lifestyle 6 octobre 2016 at 7 h 31 min

    Cela fait plaisir d’avoir de tes nouvelles la miss ! Si tu as du temps libre samedi pour que l’on aille se boire un petit thé, fais-moi signe ;-)

    Bonne chance pour le lancement de ton entreprise… Je dois t’avouer que j’y pense aussi de plus en plus puisqu’il n’existe absolument aucun poste qui me corresponde vraiment… Cela cogite grave par chez moi !!!

    Bonne journée !

    • Bérénice
      Reply Bérénice 10 octobre 2016 at 9 h 20 min

      Merci Margaux ! C’était cool de se voir samedi, au plaisir d’échanger à nouveau :) Bisous !

  • Reply Julia 6 octobre 2016 at 10 h 13 min

    Bienvenue dans la team des CM Freelance ! ;)

    • Bérénice
      Reply Bérénice 10 octobre 2016 at 9 h 20 min

      Merci Julia :D !!

  • Reply Leonie 6 octobre 2016 at 11 h 07 min

    Yes Béré, good luck <3 :)

    • Bérénice
      Reply Bérénice 10 octobre 2016 at 9 h 20 min

      Toi t’habites pas à côté mais t’es la première qui était au courant ;)

      • Reply CHLOE 7 novembre 2016 at 22 h 53 min

        Really ?
        Un exemple de courage en tout cas <3 !

  • Reply Kinoko 6 octobre 2016 at 11 h 20 min

    Courage :) Tout est possible et bienvenue dans l’univers des freelances ;)

    • Bérénice
      Reply Bérénice 10 octobre 2016 at 9 h 22 min

      Un grand merci ! Oui on verra ce que l’avenir me réserve ;) A bientôt !

  • Reply Marlène 6 octobre 2016 at 15 h 19 min

    Quelle aventure :) Bravo d’avoir suivi ton instinct plutôt que la (rassurante) sécurité d’un contrat stable… Quoi qu’il arrive, tu as osé ! J’espère que l’avenir te confortera dans ce choix mais au moins, tu avanceras sans regrets… Et en plus, tu sembles avoir déjà des projets sur le feu, que demander de plus pour débuter !

    • Bérénice
      Reply Bérénice 10 octobre 2016 at 9 h 22 min

      Merci Marlène ! Oui dans tous les cas même si ça ne marche pas ça sera une belle expérience je pense :) A très bientôt !

  • Reply Si Petite Soit Elle 6 octobre 2016 at 15 h 43 min

    Juste bravo.
    C’est de loin (très certainement), une des décisions les plus complexes à prendre dans sa vie. Mais tu as eu le courage et surtout tu crois en toi. C’est formidable.
    Je rêve d’écrire un jour un article du genre « j’ai dit stop à mon travail » juste déjà parce que le CDI ne fait pas tout loin de là. Et qu’il vaut mieux s’épanouir autrement que s’éteindre en CDI.
    Encore bravo et surtout bon vent pour la suite, en ne te souhaitant que des bonnes choses :)

    • Bérénice
      Reply Bérénice 10 octobre 2016 at 9 h 24 min

      J’adore ta phrase « il vaut mieux s’épanouir autrement que s’éteindre en CDI »… C’est tout à fait ça ! Merci beaucoup pour ton message :)

  • Reply Audrey Moo 6 octobre 2016 at 21 h 57 min

    Félicitations Bérénice. C’est super que tu aies décidé de faire ce que t’as envie. Je suis sûre que ton projet va être fructueux, tu as l’air d’être un vrai couteau suisse. Je vois déjà que tes compétences en story telling sont bonnes, toi qui voulais prendre des cours, ton texte m’a accroché :) Ravie de savoir que ton blog reste tel quel et si tu as besoin d’un témoignage / une contribution d’une expatriée à Madrid pour ton autre site, n’hésite pas à me le faire savoir ! Bon courage dans le début de cette aventure et longue vie à tes projets ! A très vite et ravie de savoir enfin la grande nouvelle :)

    • Bérénice
      Reply Bérénice 10 octobre 2016 at 9 h 26 min

      Merci Audrey ! Oh oui un témoignage de ta part serait intéressant ! Je te mail dans la semaine pour te proposer mon questionnaire :) A très bientôt !

  • Reply Lipspicntrips 8 octobre 2016 at 16 h 47 min

    Coucou ma belle !

    Je te félicite pour ce grand pas en avant que tu fais avec beaucoup de courage ! Je suis ravie pour toi et je suis convaincue que tu vas très bien t’en sortir car tu es pleine d’idées, de bonne volonté et d’ambitions !
    Comme tu le sais j’ai pu voyager un peu aussi et suis même actuellement au Canada alors n’hésite pas si jamais un jour tu as besoin !

    Gros bisous

    • Bérénice
      Reply Bérénice 10 octobre 2016 at 9 h 27 min

      C’est gentil Jessika ! Eh oui pourquoi pas réaliser une autre interview comme tu l’avais fait pour Hong Kong :) J’espère que ma motivation et ma volonté m’aideront ! A bientôt !

  • Reply Isa 8 octobre 2016 at 19 h 17 min

    Tu nous surprendras toujours quelque soit ce que te reserve l’avenir, ceux qui croient en toi ne seront pas déçus ! tu es courageuse, déterminée et comme dirait … la chance ne sourit qu’aux esprits bien préparés …

    • Bérénice
      Reply Bérénice 10 octobre 2016 at 9 h 28 min

      Merci pour ton message Maman :) <3

  • Reply Maya Joys 9 octobre 2016 at 15 h 26 min

    Félicitations !! Je ne doute pas une seconde de la belle aventure qui t’attend ! :D

    Maya Joys
    mayajoys.com

    • Bérénice
      Reply Bérénice 10 octobre 2016 at 9 h 28 min

      Merci beaucoup !

  • Reply Pascal 9 octobre 2016 at 22 h 54 min

    Tu es courageuse… un peu inconsciente aussi comme tous ceux qui entreprennent et réussissent. Quoi qu’il advienne tu ne peux que gagner – ne serait-ce que de l’expérience. Alors bonne chance et bravo !

    • Bérénice
      Reply Bérénice 10 octobre 2016 at 9 h 29 min

      Exactement, je me dis que dans tous les cas l’expérience ne sera qu’enrichissante ! Un grand merci pour tes encouragements :)

  • Reply CYN 28 octobre 2016 at 13 h 38 min

    je connaissais ton site jeune à l’étranger, j’ai même fait un petit interview sur mon expatriation en Tanzanie :) Mais je ne savais pas que tu avais un blog perso. belle découverte !

    • Bérénice
      Reply Bérénice 30 octobre 2016 at 19 h 16 min

      Ah bah oui, tu étais même revenue vers moi pour changer l’url de ton blog ^^ Quand j’ai créé ce blog perso, on avait déjà sorti l’interview sur Jeunes à l’étranger. Mais c’est vrai que ce n’est pas un espace que je mets en avant depuis le site (c’est plutôt le contraire en fait ;)).Ravie qu’il te plaise en tout cas, à très vite !

  • Reply Aurore 16 novembre 2016 at 22 h 34 min

    Bravo ! Oui il faut du cran pour se lancer comme ça. Je sais de quoi je parle je suis en plein dedans ;) Moi aussi j’ai fait une rupture conventionnelle (sans trop de difficulté mon employeur me l’a proposé directement, je n’ai pas refusé c’était mon souhait aussi). Ça a été l’une des décisions les plus dures à prendre de toute ma vie ! Mais aujourd’hui, quelle libération et quel bonheur ! Je ne regrette rien. Peu importe l’avenir que tes projets te réserveront, c’est ta décision, tes choix et tes envies. Tu ne te lèveras pas le matin avec des regrets en te demandant « Et si ?… » Et ça c’est déjà une belle petite victoire ;)

    • Bérénice
      Reply Bérénice 20 novembre 2016 at 19 h 41 min

      Merci Aurore, je pense exactement pareil que toi !! Le plus important de la vie est de ne pas avoir de regrets, de faire les choses même si au final ça ne mène à rien, c’est important d’essayer :)

  • Reply marilyn 15 décembre 2016 at 22 h 03 min

    Hello!
    C’est marrant, je tombe sur ton article un peu par hasard et j’ai l’impression de lire mon histoire ! Enfin, moi, disons que c’est en cours : j’ai signé ma rupture il y a quelques semaines, je suis actuellement en train de vivre mes derniers jours en CDI… avant de poser mes congés et de réfléchir à mon projet en mode freelance ! Et c’est assez marrant car j’ai été inspirée par les mêmes billets / blogueuses cités dans ton article. Du coup, c’est encourageant de lire des témoignages comme le tien :)
    Bon courage et bonne chance !
    Marilyn

  • Répondre