Voyage

Pourquoi mon Erasmus en Angleterre ne m’a pas enthousiasmée

11 juin 2015
campus-universitaire-canterbury

Pendant mes études de marketing, j’ai choisi de passer une partie de mon master en Erasmus en Angleterre. Je vous parle souvent du Japon et de l’année que j’ai passé là-bas. Mais j’ai également passé une année au Royaume-Uni, à Canterbury (dans le Kent, à 1h de Londres).

Pourquoi j’ai choisir de faire mon Erasmus en Angleterre

J’avais choisir Canterbury comme premier choix pour ma destination Erasmus et j’ai été acceptée. J’ai choisi cette destination pour plusieurs raisons. Je devais aller en Angleterre car je ressentais le besoin de perfectionner mon anglais. Mon accent so french m’empêchait parfois de me faire comprendre par les anglo-saxons. Ensuite, l’université avec laquelle mon école était partenaire était assez prestigieuse… Du coup cela pouvait faire bien sur le CV. Et enfin, effectuer cette année d’études en Europe me permettait de bénéficier de la bourse Erasmus, dont cela m’arrangeait financièrement.

J’avais bien choisi l’Angleterre comme première destination mais comme vous le constaté c’était un choix « de raison ». Mon coeur me disait d’aller plutôt à Istanbul, à Séville ou en Grèce… Des pays où la culture me parait plus différente que la notre avec une expérience plus dépaysante.

Mais j’avais peur que ces destinations ne fassent trop « auberge espagnole » sur le CV, que je n’aurais pas l’air sérieuse avec de tels expériences. Aujourd’hui je me rends compte que je me suis trop pris la tête avec ces réflexions et que j’aurais du suivre mon instinct.

Rien de l’Angleterre ne m’attirait a priori… (A part les Beatles), je n’avais aucune attirance pour la culture de ce pays qui me paraissait triste. Mais je voulais y aller outre mes préjugés et changer mon opinion sur le pays !

Le campus universitaire

La première chose que l’on voit lorsque l’on arrive sur le campus de l’Université du Kent c’est son campus. C’est effectivement un vrai petit village à 30 minutes à pied du centre ville de Canterbury. Il y a plusieurs quartiers où vivent les étudiants, des superettes, des boutiques (vêtements aux couleurs de l’université, papeterie…), des restaurants, il y a même une boite de nuit et plusieurs bars dansants !

C’est assez dingue quand j’y repense. Je me souvent qu’un de mes amis avait réussi à vivre plus d’un mois sans quitter le campus !

angleterre-cambridge

Cambridge

Le logement en colocation

La colocation… Une super idée pour rencontrer d’autres étudiants étrangers !

Mon engouement s’est vite dissipé… Je vivais avec une fille venant de Trinité et Tobago qui déprimait d’être exilée si loin dans un pays où le soleil se fait rare. Une espagnole avait de grosse difficultés en anglais. Nos échanges étaient assez rare car on se ne comprenait pas du tout, c’était très gênant ! Et deux anglais (un couple) qui n’étaient presque jamais là. Le garçon était le président du « BDE ». J’écris BDE mais c’était une organisation beaucoup plus importante, d’ailleurs c’était un job à part entière. Il n’était jamais là, quand je le croisais, il me disait à peine bonjour mais lorsque les votes pour le renouvellement du BDE ont eu lieu il venait me demander (sur facebook) de voter pour lui…

A tout cela on ajoute les montagnes de vaisselles qui n’était jamais faites avec de la moisissure qui apparaissaient parfois… Les gens ne sortaient généralement pas de leur chambre. Au début je mangeais dans la cuisine en me disant que quelqu’un viendrait me rejoindre… Mais ils mettaient leur plat au four (seule l’espagnole cuisinait) puis allaient le récupérer quelques temps plus tard pour le manger dans leur chambre.

J’ai fini par laisser tomber et manger dans ma chambre également…

Les étudiants anglais

Mon avis est très mitigé sur les étudiants anglais. J’étais choquée de voir à quel point les étudiants en première année pouvaient boire et passer leur temps à faire la fête. Alors que ceux en dernière année font vraiment preuve de professionnalisme et travaillent beaucoup ! J’ai l’impression qu’il y a comme une transformation que se fait entre la première année d’étude et la dernière.

Honnêtement, malgré mes efforts, je n’ai pas réussi à créer une relation d’amitié avec un anglais. Au Japon où l’on dit les habitants froids, j’ai réussi à créer plus de liens avec les habitants (et à les garder !) qu’avec les anglais… Bien sûr il s’agit de mon cas à moi, je n’ai peut être pas été assez débrouillarde ou peut-être que je n’ai pas rencontré les bonnes personnes ?

La vie en Angleterre

Je connais plusieurs personnes partis vivre à Londres. Je pense que si je n’avais pas eu cette expérience, j’aurais peut-être envisagé de les rejoindre. Maintenant, je sais qu’il y a certaines choses qui ne me correspondent pas.

Avec le décalage horaire, la nuit commence très tôt l’hiver. Mon corps vit beaucoup au rythme des saisons. En hiver je dors beaucoup et en été j’ai besoin de beaucoup moins de sommeil. Du coup c’est très difficile pour moi de garder le moral car à 14h il y a du brouillard et qu’à 15h le soleil se couche.

Au niveau des activités, j’ai aimé la proximité de Canterbury avec Londres ! Canterbury est aussi une ville très charmante !

Mais pour le shopping, difficile de trouver des vêtements qui me plaisent… J’ai un peu de mal avec Topshop, Dorothy Perkins et co. Aimant les vêtements simples et confortables je n’achetais presque rien.

erasmus-angleterre-oxford

Oxford

Ce que j’ai préféré durant cette année Erasmus

Parce que je voulais quand même terminer par une note positive, j’ai surtout aimé le mélange des cultures. J’avais l’impression qu’il y a moins de discrimination envers les étrangers par rapport à la France. Adorant la cuisine du monde, j’étais servie niveau restaurants !

J’aime aussi le côté très engagé des anglais. Je trouve qu’ils s’investissent beaucoup plus que les français dans l’associatif ou en politique.

Quelques bonnes adresses à Canterbury

Je vous recommande vivement de vous y arrêter si vous passez par Canterbury. C’est une petite ville mais pleine de charme et authentique. Au cas où vous iriez, voici mes bonnes adresses :

Au niveau des restaurants, j’ai eu un grand coup de coeur pour le restaurant indien Raj Venue. Il est en plein coeur de la ville sur la grande rue avec tous les magasins. Le midi c’est un buffet à volonté pas cher (moins de 10£) mais je vous conseille plutôt d’y aller le soir. La qualité des plat y est meilleure, c’est le meilleur restaurant indien que j’ai pu tester ! Ensuite le Café des amis est un restaurant mexicain (et non français comme on pourrait l’imaginer…), j’aime beaucoup l’ambiance chaleureuse qui y règne et les plats sont variés et délicieux.

Côté pub, mon adresse préférée c’est le West Gate Spoons ! Ce pub est immense et il est plutôt fait pour rester debout et discuter à droite et à gauche. J’aime bien le fait de rester debout en soirée car on peut discuter avec plus de monde que si l’on est bloqué sur une chaise.

Pour une pause thé (le fameux afternoon tea !), The Moat Tea Rooms est un salon de thé très mignon. Prenez l’escalier et vous découvrirez plusieurs petites pièces qui donnent un peu plus d’intimité qu’un café traditionnel. N’oubliez pas de demander des scones ;)

Et enfin, même si je n’ai pas trop aimé faire du shopping « fringues » à Canterbury, j’ai adoré le magasin Paper Chase. C’est une grande chaîne, on en trouve un peu partout mais j’adore leurs création. J’y ai acheté de très jolis petits carnets et albums photo.

  • Le café des amis : 95 St. Dunstans St, Canterbury
  • Le Raj Venue : 92 St. Dunstans St, Canterbury
  • West Gate Spoons : 1-3 North Lane, Canterbury
  • The Moat Tea Rooms : 67 Burgate, Canterbury
  • Paper Chase : 21 High Street, Canterbury

Plus d’info : Si vous souhaitez partir en Erasmus, n’hésitez pas à jeter un oeil à mon autre site sur lequel je publie des témoignages d’étudiants et des conseils ! http://www.jeunes-a-l-etranger.com/

Vous pourriez aussi aimer...

9 commentaires

  • Reply Océane 11 juin 2015 at 18 h 52 min

    Hello !
    Alors moi justement, je suis en préparation de mon eramsus :) Et il m’est arrivé un truc assez « marrant » avec ces chers anglais…
    J’avais été sélectionnée pour pouvoir mon erasmus et j’avais choisi une université de Durham (je ne dirais pas le nom…), bref, je postule, la dame responsable commence déjà à etre pas très chaude « Oui mais on ne voulait qu’une étudiante blabla » (nous étions 2 pour le premier quadri). Or, dans le contrat entre les 2 écoles, ils précisent juste « 3 étudiants de l’école ».
    Bref, j’ai postulé, ils ont prétendu ne pas avoir reçu mon application, bref j’ai RENVOYE mes documents, et là, le 31 mai, en plein milieu de mes examens, ma responsable m’appele et me dit « je suis désolée, il n’accepte qu’une étudiante, et ce n’est pas toi choisie ».

    Bref, depuis, moi qui adorait l’Angleterre et voulais la découvrir, je suis SUPER refroidie… Je ne sais pas très bien quoi penser des anglais :/

    Océane

    • Bérénice
      Reply Bérénice 23 juin 2015 at 20 h 36 min

      Coucou Océane ! Vraiment étrange ton histoire… C’est vrai que c’est pas cool de leur part ! Mais bon je ne crois pas que l’on puisse juger les anglais sur cette aventure ça je crois que ça aurait bien pu arriver en France aussi… Tu vas quand même partir du coup ? Ou tu pars dans un autre pays ?

  • Reply Audrey Moo 11 juin 2015 at 22 h 51 min

    Quel dommage que tu ne t’y sois pas plu. Moi j’ai fait mon erasmus à Glasgow et je regrette pas du tout. Effectivement je me retrouve dans quelques paragraphes (nuit à 15h, vaisselle des colocataires qui s’entasse dans l’évier, campus immense) par contre, tant de mélanges culturels, une culture anglo-saxonne forte, des gens sympas, une super expérience. Je pense que tu sais aujourd’hui qu’il est important de s’écouter, après tout le CV c est pour toi. Bises

    • Bérénice
      Reply Bérénice 23 juin 2015 at 20 h 38 min

      On ne peut pas vraiment dire que je ne m’y sois pas plu car j’y ai vécu de bons moments… Mais disons que ce n’était pas ma plus belle expérience ^^ Contente que tu t’aies plut à Glasgow, je ne connais pas du tout cette ville !

  • Reply Alizée 12 juin 2015 at 17 h 22 min

    C’est super dommage que tu n’aies pas pu profiter comme il se doit de ton séjour .. Heureusement que tu as pu avoir une autre super expérience au Japon !
    Cela doit se ressentir du fait que l’Angleterre est quand même un pays un peu austère et très figé dans le temps quand on sort de Londres. La capitale est au final un peu hors catégorie car elle est beaucoup trop cosmopolite et moderne !

    • Bérénice
      Reply Bérénice 23 juin 2015 at 20 h 40 min

      Oui ! Je crois qu’en y arrivant, je m’attendais vivre des choses comme au Japon et j’ai été un peu déçue. Je n’aime pas trop en parler en général car ça peut faire un peu « enfant gâtée » si tu vois ce que je veux dire… Mais j’avais quand même besoin d’en parler.
      Merci pour ton commentaire Alizée : ) bisous !

  • Reply Clem.C 8 juillet 2015 at 9 h 44 min

    Oh! J’ai fait 3 mois en Angleterre, à Preston, entre Liverpool et Manchester. La première fois que j’ai visité, j’ai pris peur, je trouvais ça triste à mourir. Et bien, c’est limite si on a pas du me tirer par les pied pour me faire rentrer dans la voiture qui me ramenais en France…
    Alors oui j’ai nettement plus sympathisé avec les Français que les Anglais, mais j’ai eu de superbes connaissances Anglaises. Je me reconnais aussi dans ils mangent dans leur chambre et ne cuisine pas. Mais je crois que ce n’est pas propre aux Anglais, je suis dans une coloc de 7, pendant 3 mois, on était 5, j’étais la seule à manger dans la cuisine. Sur les 5, il en reste 4 (dont moi), ils ne sortent pas de leur chambre, sauf pour aller se nourrir. Les 3 nouveaux sont sociables (ouf!).
    Tout ça pour dire, que les coloc ça joue énormément sur le bien être, et qu’on peut aussi tomber à côté. Puis bon, moi ça fait un moment que je veux vivre en Angleterre, mon coeur parle, toi ce n’est pas le cas, et je comprends très bien, j’ai du mal avec les US et le Canada, et j’ai du mal à comprendre l’engouement pour ces deux pays. Je suppose que c’est la même chose pour toi ^^.

    Bisous!

    • Bérénice
      Reply Bérénice 9 juillet 2015 at 19 h 21 min

      Tout le monde est différent et n’a les pas les mêmes coups de coeur sur les cultures ^^ C’est drôle, c’est vraiment pareil partout pour les collocs haha.

  • Reply Herosix 1 novembre 2016 at 12 h 09 min

    Hello ;) !
    Actuellement en Angleterre à Bristol, je me retrouve parfaitement dans ce que tu dis. Je ne me sens pas super enthousiaste quant à finir mon année ici… Mais bon, je me dis que le CV est plus important et qu’il y a certains moments qui sont bien et resteront dans ma mémoire !
    Cependant j’approuve un commentaire précédent disant que la colocation joue sur le bien-être. La vaisselle entassée ainsi que les repas dans les chambres resteront dans les pires situations sociales que j’ai rencontré jusqu’à maintenant haha.

    Super article, ça me fait plaisir de voir que je ne suis pas le seul à ne pas être très bien en Angleterre…
    Au plaisir de te lire :)

  • Répondre